Gestion de campagnes sur les médias sociaux

Votre entreprise a-t-elle son calendrier éditorial?

22 juillet 2019

Les points de contact avec les publics se sont multipliés avec l’arrivée des médias sociaux. Cela permet aux entreprises de rejoindre leurs audiences  quasiment partout sur la toile, et ce, plusieurs fois par jour. Une vraie mine d’or pour les entreprises. En effet, les marques ont rapidement affirmé leur identité sur les médias sociaux, comprenant l’importance d’être présentes là où se trouve leur public.

Il est indiscutable que la présence d’une marque sur les médias sociaux est primordiale. Les plateformes comme Instagram et Facebook font partie intégrante d’une stratégie de communication marketing optimale. Toutefois, est-ce qu’«exister en ligne» est vraiment la seule variable à considérer? 

Plus qu’une simple présence en ligne

Ici, le terme « présence » devrait être remplacé par « pertinence » dans bien des cas. Autant ne pas avoir d’identité en ligne, si vous n’êtes pas pertinent pour votre public. Néanmoins, proposer du contenu pertinent à ses publics n’est pas simple comme bonjour. C’est une démarche qui demande de la préparation. Comprenez bien ici que « préparation » est le mot-clé, puisque omettre de se préparer équivaut bien souvent à planifier l’échec.

Comment la planification éditoriale permet-elle d’être pertinent? 

Il faut surtout comprendre que s’y prendre à la dernière minute pour publier du contenu vous pousse souvent à vous conformer, vous empêchant ainsi d’ouvrir la conversation et d’interagir de manière pertinente avec votre cible. 

Du contenu de grande qualité implique souvent plusieurs membres d’une équipe : rédacteurs, graphistes, concepteurs vidéo, etc. C’est un effort qui demande plusieurs ressources et il faut se préparer, afin de lui allouer le temps nécessaire.

Êtes-vous familier avec le concept de calendrier éditorial?

Un calendrier fait avec rigueur deviendra rapidement un outil essentiel à votre travail et permettra d’assurer un fil conducteur entre vos publications. Il convient  toutefois de garder en tête qu’un calendrier éditorial est flexible, et qu’il y a autant de modèles possibles que de marques! Néanmoins, voici nos incontournables à inclure dans le vôtre! 

Les incontournables à inclure à votre calendrier éditorial

Audit rapide de votre utilisation des médias sociaux

Avant d’entreprendre votre planification, prenez le temps de faire le point sur votre utilisation actuelle des médias sociaux. Un bon retour sur vos habitudes vous permettra de construire votre calendrier sur des bases solides. Voilà 6 questions auxquelles vous vous devez de répondre avant tout :

  • Quelles plateformes l’entreprise utilise-t-elle?
  • Quelles sont celles qui affichent les meilleurs résultats?
  • L’entreprise devrait-elle supprimer son compte de certaines plateformes ?
  • Combien de fois par jour devrait-on publier sur chaque réseau ?
  • Quels sont les objectifs de l’entreprise pour chaque réseau ?

Se questionner sur la pertinence de chaque plateforme vous permettra d’évaluer sur quel support  votre entreprise souhaite être présente. Il est primordial de se rappeler qu’il n’est PAS nécessaire d’être actif sur tous les réseaux sociaux. Toutefois, il est important d’évaluer quelles sont les plateformes qui vous permettent de répondre à vos objectifs marketing.

Vos dates importantes

Bien entendu, il faut relever les dates importantes dans votre planification : Noël, Halloween, St-Valentin, etc .  Vous pouvez aussi consulter les listes de toutes les journées mondiales, certaines peuvent avoir un « fit » intéressant avec votre marque. Vous pouvez facilement retrouver la liste de ces journées mondiales en ligne. Par exemple, si vous êtes un centre sportif qui offre des cours de groupe variés, il sera fort pertinent d’être au fait que le 21 juin est la journée mondiale du yoga. Ce contenu pourrait faire l’objet d’une publication visant à tester l’engouement pour ce type de cours.

Attention, il ne faut surtout pas tomber dans le piège de l’impertinence; choisissez des dates qui collent à votre marque.

Vos contenus

Beaucoup d’entreprises tombent dans le panneau de l’autopromotion abusive.

Les réseaux sociaux sont, dans la majorité des cas, un espace de socialisation et de divertissement. Si votre stratégie de communication  repose uniquement sur de l’autopromotion, vous allez rapidement importuner vos abonnés. Il est important de comprendre la nature de chaque plateforme, dans l’optique de créer un contenu pertinent pour chacune d’entre elles. Ceci est véridique, et ce, même si cela signifie d’adapter votre contenu ou encore votre ton. En fait, ne pas le faire serait pratiquement anormal! Il convient d’être plus sérieux et professionnel sur Linkedin et plus familier et intime sur Facebook.

Ligne directrice entre les contenus 

Afin d’assurer une ligne directrice entre vos contenus, commencez par déterminer les grands thèmes qui se rattachent à votre produit ou service. Par exemple, une entreprise de climatisation pourra aborder des thèmes saisonniers qui touchent la température, au confort à la maison, etc. Assurez-vous que chaque thème soit relié à un objectif précis : engager des abonnés, rediriger vers le site web, s’abonner à une infolettre, etc. La nature des objectifs est propre à votre entreprise et évolue dans le temps.

Pour catégoriser vos contenus il n’y a pas de recette magique. Tout dépend de votre entreprise et de vos objectifs. Néanmoins, vous pouvez toujours vous en tenir à la règle des tiers pour tester les contenus. Vous avez seulement à retenir que :

  • Un tiers de votre contenu doit servir à promouvoir vos activités et à générer des leads;
  • Un tiers de votre contenu doit provenir d’autres sources en lien avec votre entreprise;
  • Un tiers de votre contenu doit servir à interagir directement avec les abonnés.

Une fois les grands axes de contenu choisis,  dressez un inventaire du type de publication que vous pouvez faire :

  • Publication lien;
  • Article de blogue;
  • Gif;
  • Montage photo;
  • Vidéo en direct;
  • Sondage;
  • Vrai ou faux?;
  • Saviez-vous?;
  • Contenu généré par l’utilisateur.

Cela vous permettra de varier également la forme de vos publications.

La fréquence des publications sur les médias sociaux

Rappelez vous qu’un calendrier régulier montre aux abonnés potentiels que vous avez beaucoup de contenu pertinent à leur proposer, et une fréquence soutenue rassure vos abonnés actuels et les encourage à interagir avec vos publications. Déterminer votre fréquence vous permettra d’estimer le nombre de publications à préparer. 

Toutefois, ne soyons pas dupe. Dans un monde idéal, tout le monde publierait plusieurs fois par jour, tous les jours. Toutefois, la réalité et les obligations du quotidien sont tout autres. C’est pourquoi, au moment d’estimer la fréquence, soyez honnêtes par rapport à vos limites. La qualité prime sur la quantité et c’est encore plus vrai sur les médias sociaux. Avant de choisir la fréquence que vous adopterez, posez-vous les questions suivantes :

  • Combien de contenu l’entreprise possède-t-elle déjà?
  • Combien d’heures peut-on consacrer à la création et à la gestion de contenu?
  • Comment mon audience réagira-t-elle à ma fréquence de publication?
  • Avons-nous le budget pour faire de la création de contenu à l’externe? 

Un outil flexible et évolutif

Finalement, il est essentiel de garder en tête qu’un calendrier éditorial comporte deux grands avantages: il est évolutif et flexible. Les incontournables présentés ci-dessus sont une base que vous pouvez adapter à votre entreprise. Vous devez vous questionner, avant même la création du calendrier éditorial, sur les besoins et le niveau de détails qu’il doit contenir. Ces deux variables seront étroitement liées à l’organigramme de votre entreprise. Surtout, n’oubliez pas… la pertinence prime sur la présence!

ON LE FAIT!

Évidemment, si on vous parle de planification des médias sociaux et de rédaction de contenu, c’est qu’on peut vous l’offrir! Contactez-nous pour discuter de vos besoins! 


Passez le mot !